FERNANDEZ ARMAN

(1928-2005)

 

Fernandez ARMAN

 

BIOGRAPHIE:

Armand Pierre Fernandez, ou Arman, est né le 17 novembre 1928 à Nice.

Sa première rencontre avec l'art se fait dans la boutique d'antiquités de son père. Il commence à peindre à 10 ans. Il étudie à l'École des Arts décoratifs de Nice où il rencontre Yves Klein, puis à l'École du Louvre. En 1958, à l'occasion d'une exposition chez Iris Clert, Arman authentifie une erreur d'impression dans le carton d'invitation (Armand était écrit sans " d ") et transforme sa signature. Il est membre du groupe des Nouveaux Réalistes aux côtés notamment de César. Ses premiers "Cachets" (traces d'objets encrés ou peints) à Paris datent de 1956. En 1959, il commence la réalisation de la série des Poubelles : il expose des ordures ménagères, des détritus trouvés dans la rue et des déchets. Ses "accumulations" d'objets suivant une logique quantitative qui efface leur singularité renvoient une image de profusion, en même temps qu'elles soulignent le caractère périssable des produits de la société d'abondance.

En 1960, il utilise pour la première fois du plexiglas. A la fin des années 1990, l'oeuvre se radicalise en une succession de gestes reliés à l'objet (Accumulations en Relation, Casca-des, Sandwiches Combo). En 2000, il travaille sur des fragmentations sur panneau, des fragments (dessins et sculptures). Ses sculptures en bronze participent d'un geste semblable : l'artiste se saisit des icônes de l'art occidental (Vénus de Milo, Hercule Farnèse, etc.), qu'il tronçonne pour ensuite les ressouder dans un désordre fouillé. Arman a investi les espaces publics de près d'une centaine de villes du monde en réalisant des œuvres monumentales : à la République au Palais de l'Elysée à Paris, à New York (la Rostropovitch's Tower), à la Gare Saint Lazare de Paris (accumulations de valises et d'horloges), à Chicago (une tour monumentale) ou encore le Long Term Parking de l'ex-Fondation Cartier à Jouy-en-Josas, une accumulation de véritables carcasses d'automobiles superposées les unes sur les autres, coulées dans le béton.

Il est décédé le 22 octobre 2005 à New York. Il possédait la double nationalité française et américaine, acquise en 1970.

 

OEUVRES PRESENTEES:

 

Visitez la   Galerie  et la  Boutique